Comment faire face à un problème de concentration ?

Comment faire face à un problème de concentration

La concentration est un élément essentiel pour le fonctionnement du cerveau. Se concentrer signifie accorder une attention particulière sur un sujet ou un objet unique pendant au moins 60 minutes en faisant abstraction du reste.

Bien que le cerveau soit constamment en train de travailler, il n’est pas toujours évident de se concentrer et c’est là le propre de l’humain. Il filtre les données importantes, ajoute celles qui manquent et passe d’un état de calme à celui d’alerte en un laps de temps.

Toutefois, pour rester concentré, il faut pouvoir calmer votre esprit et ignorer tout ce qui vous entoure. Retenez qu’une bonne concentration n’est possible que si toutes les conditions sont réunies.

Le manque de concentration renvoie à la baisse de la capacité de concentration sur une longue période. En faisant quelques efforts, il est tout à fait possible de réduire les champs d’attention.

Pourquoi pouvons-nous manquer de concentration ?

Les problèmes de concentration peuvent toucher les adultes comme les enfants et dans la majorité des cas, il n’existe pas de raison particulière à ce phénomène. Néanmoins, le manque de concentration sur le long terme peut avoir des répercussions sur la gestion des tâches quotidiennes.

Imaginez que vous êtes devant votre ordinateur en train d’exécuter une tâche importante et d’un coup, vous êtes distrait par un coup de fil ou un bruit provenant de l’extérieur. Inévitablement, vous risquez de commettre une faute. Il s’agit là d’un fait basique, car d’autres cas de figure peuvent expliquer le manque de concentration.

Dans certains cas, le manque de concentration est dû à la prise de somnifères, d’antidépresseurs ou encore d’antihistaminiques pour le traitement des allergies.

Manque de concentration : les différentes causes

Le manque de concentration peut avoir des causes physiques ou psychologiques. Les facteurs tels que : le stress, l’agitation, les bruits, la chaleur et l’aspiration d’un air de mauvaise qualité peuvent déconcentrer certaines personnes.

Vous pouvez également perdre votre concentration après une soirée mouvementée, un trouble de sommeil ou un repas lourd parce qu’à ce moment, le corps a besoin de récupérer. Les problèmes professionnels ou personnels sont aussi sources d’une baisse de concentration.

Lorsque vous faites face à des problèmes de concentration sur une période assez longue sur le plan professionnel ou dans votre vie privée, il est recommandé de prendre rendez-vous chez un professionnel de la santé. Il est probable que le problème soit d’ordre physique tel que :

  • L’hypotension artérielle,
  • La perte de la mémoire,
  • La dépression,
  • Le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité,
  • Les troubles circulatoires dans le cerveau,
  • Le burnout,
  • L’hypothyroïdie.

Il faut noter que ces affections sont généralement accompagnées d’autres symptômes. Les enfants qui éprouvent des difficultés à se concentrer font très souvent l’objet d’un diagnostic TDAH.

Cependant, ce déficit n’est pas toujours la seule cause du manque de concentration chez un enfant. D’autres facteurs tels que la nutrition, l’environnement et la qualité du sommeil entrent également en jeu.

Comment améliorer sa concentration ?

Travailler pendant 8 à 10 heures d’affilée sans manquer de concentration relève de l’impossible, même pour un acharné de travail. Certaines personnes sont plus concentrées le matin, d’autres dans l’après-midi et la dernière catégorie dans la soirée.

Il est important que vous sachiez à quelle catégorie vous appartenez pour prendre les mesures nécessaires afin d’éviter de perdre votre concentration. Pour améliorer votre concentration, vous pouvez par exemple, pratiquer quelques exercices, à savoir :

  • Jouer à un jeu de mémoire qui éveille votre concentration,
  • Mâchouiller un chewing-gum pendant un ¼ d’heure,
  • Inspirer par le nez, retenir votre respiration durant trois secondes et expirer. Reproduisez l’action à moult reprises,
  • Prendre un texte qui vous passionne et repérer toutes les lettres A qu’il contient,
  • Écouter de la musique,
  • Prendre quelques minutes pour admirer la nature et vider votre esprit,
  • Méditer pendant trente minutes.

La pratique de ces exercices vous aidera à libérer votre esprit et à améliorer vos capacités de concentration. Avoir une bonne concentration nécessite de l’entraînement et de la patience alors ne soyez pas pressé d’avoir des résultats.

Astuces pour améliorer vos performances mentales

Lorsque vos troubles de concentration ne sont pas d’origine mentale ou physique, vous pouvez mettre votre esprit au repos. Pour cela, vous devez remodeler votre environnement et changer vos habitudes quotidiennes.

Vous n’avez pas besoin de vous rendre à l’hôpital pour trouver des solutions à vos problèmes de manque de concentration. Il vous suffit de mettre en place une routine et de la maintenir.

Priorisez vos tâches

Pour maximiser votre temps de concentration, faites une liste de vos travaux en commençant par ceux qui sont prioritaires. De cette façon, vous réduisez vos chances d’oublier et décuplez votre sentiment de mission accomplie à la fin de la journée.

Optimisez le temps de travail

Concentrez votre énergie sur une seule tâche et lorsque vous la terminez, passez à la suivante. Il est préférable de réaliser les tâches les plus sensibles à un moment plus calme de votre journée.

Faites comprendre à votre entourage que vous êtes occupé

Pour travailler sans interruption, vous pouvez écrire un mot et l’afficher à l’entrée de votre porte. À défaut, mettez votre mobile hors réseau et ne consultez pas vos emails qu’en cas de nécessité.

Libérez votre corps

Pratiquez des exercices légers comme le roulement des épaules, la posture droite et les yeux fermés pendant quelques minutes. Ces mouvements vous permettront d’augmenter votre capacité à rester concentré.

Effectuez de petites pauses durant le travail

Les personnes qui travaillent durant des heures assises devant l’ordinateur peuvent manquer de concentration à un certain moment de la journée. Pour éviter un burnout, il est conseillé de faire des pauses toutes les heures et de s’aérer le cerveau. Au retour, vous serez plus concentré et inspiré à développer de nouvelles idées.

En conclusion, les problèmes de concentration ne sont pas insolubles. Il suffit parfois de trouver les causes et d’adopter les gestes recommandés. Pour les personnes qui appliquent les exercices de relaxation et ne parviennent pas à retrouver leur concentration, il est préférable de consulter un médecin pour un diagnostic.